Accueil > Vie communale > BUZET chargé d'Histoire > BUZET: les origines du mot

BUZET : les origines du mot

Fresque de la salle RIBATEL, peinte par les membres de l'association BUZ'ART en 2005. Une sorte de résumé de BUZET.

Bras de rivière, bois ou buse, les origines de BUZET -le mot- oscillent entre ces trois hypothèses. Disons d’emblée qu’aucune d’entre elles n’est attestée, pas plus d’ailleurs que l’exact moment de la fondation de notre village.

 

Vraisemblablement construit durant l’Antiquité –mais quand exactement?-, BUZET aurait  peut-être un rapport avec d'autres... En effet, des BUZET existent en Belgique: un dans la Province du Hainaut, un autre dans la Province de Namur. Alors, certes, étaient jadis sur le territoire les « Volques Tectosages », peuple qui venait de la Belgique actuelle, poussés vers notre Sud par la pression des Germains, mais c'était au Vème siècle avant notre ère. Toujours est-il que "BUZET" signifie, dans ces circonstances, "coude", et qu'effectivement, chez nous, le TARN forme un coude.


Pour d’autres, et plus sûrement, BUZET viendrait de « bussetum », en latin « bois » -le latin, langue officielle d’alors-. Et l’on comprend pourquoi ce « bussetum » tant BUZET aujourd’hui encore, associe son nom à la forêt.


Mais, au Vème siècle de notre ère, remontant par l’Espagne, les Arabes sont à BUZET et d’aucuns pensent qu’ils auraient même fondé le village, songeant à la buse pour le  « baptiser ». En effet, les Arabes se servaient de buses ou de faucons pour chasser, ce rapace étant utilisé pour sa vue perçante. Or le village a sans doute été conçu pour devenir un observatoire des environs –une « tour de gué »-, sorte donc de point de vue d’où l’on pouvait voir très, très loin, tels les oiseaux de proie évoqués.

Cette hypothèse est la plus plausible tant d'autres Communes alentour portent des noms dérivés de l'arabe (AZAS, CASTELMAUROU ou GEMIL).
 


Quelle que soit l’origine du mot « BUZET », concluons qu’elle est hypothétique, et donc multiple. Renvoyons alors chacun à l’interprétation qui le touche, le séduit, et laissons place à l’imagination en nous plaisant à penser que BUZET allie, par le « bras de rivière », le « coude », une référence à l’eau, source de toute vie, à la souplesse de qui ne rompt pas –et l’Histoire le prouvera-, à la profondeur, par le « bois », une référence aux racines, à l’ancienneté, et, par la « buse », une référence à la clairvoyance,